FSBK Albi : Vice-Champions de France !

Après le week-end mi-figue mi-raisin que nous avions vécu à Carole, toute l’équipe a pris la route direction Albi en cet ensoleillé 21 septembre avec la farouche volonté de terminer la saison de la plus belle des manières.

Arrivés tôt sur place le jeudi soir, nous installons une hospitality réduite à minima afin d’exposer nos deux prototypes eXcent-ive d’Endurance dans un petit stand monté pour l’occasion. Il faut dire que nous attendons pas mal de supporters le dimanche et donc pas mal de passage, d’autant que Pépithunes et son équipe d’intendants se prépare à organiser une paëlla géante. Nous accueillons également au sein de notre structure Frédéric Rudelle, un pilote prometteur habitué des journées TTS qui participe à l’European-Bikes avec son Aprilia RSV4.

Vendredi matin, premiers essais. Le pauvre Lucien Monneret toujours souffrant a fini tard le boulot et est arrivé dans la nuit sur le circuit. En panne d’oreiller et pas franchement en grande forme, il décide de ne pas rouler en première séance. Gabriel Pons s’élance à son tour en fin de matinée et n’ira lui non plus pas bien loin : le clip de la durite d’essence se détache et la durite se débranche.  Le voilà en panne d’essence (réservoir plein !) à l’autre bout du circuit et il mettra beaucoup de temps pour revenir au box. Finalement rentré, nous réparons très rapidement et il repart pour les 5 minutes restantes de séance avec les pneus froids. Trois tours plus tard, il signe en passant sous le damier un 1’22’0 qui le place 13e scratch et 3e Challenger. 

Une matinée plutôt laborieuse, nous allons devoir mettre les bouchées double l’après-midi ! Lulu s’élance couteau entre les dents et améliore régulièrement ses chronos. Il es tellement motivé pour rattraper le temps perdu qu’il va jusqu’à se flanquer par terre sans gravité en fin de séance ! Première chute de l’année pour Lulu le régulier, de quoi alimenter les quolibets au sein du Team. Il prend la 11e place de la séance en 1’28’1.

En fin d’après-midi, les Superbikes prennent à leur tour la piste. Nous partons avec un avant SC1 neuf, et avec un arrière 0364 neuf que nous avions en stock. C’est la référence que nous avons le plus utilisé ce dernières course et nous avons toutes les raisons de penser qu’il sera très performant sur le rapide tracé d’Albi. Une séance très efficace nous sommes dans de très bons chronos réguliers et le mise au point de la moto fait un grand bond en avant grâce à notre Pépigros HBR. Nous terminons la séance au 14e rang et 3e Challenger, avec un encourageant 1’21’2.

Vendredi soir les motos sont passées au contrôle technique et nous profitons de la soirée autour d’un bon repas et de bonnes petites bières. La journée de demain s’annonce chargée avec les qualification et la première manche European-Bikes.

Samedi matin, l’équipe s’agrandit. Nous sommes rejoins par quelques membres de l’équipe eXcent, par Etienne un ancien mécano de PonPon, et même par notre Président adoré Philippe « Pépibug » Thomas !

Lulu est le premier à s’élancer en qualifications, et peine à retrouver son rythme suite à sa chute de la veille. Trop méfiant avec son train avant, il passe à côté de sa qualification et termine 14e en 1’29’8. Un peu déçu à sa descente de la moto, il lui tarde la course de l’après-midi pour prendre sa revanche !

En Superbike, nous sommes confrontés à un sérieux problème de pneus. Le 0364 validé la veille n’est plus disponible chez Pirelli qui ne peut nous proposer que du SC0 ou du 0377. Avec un certain dépit, nous nous rabattons sur le 0377 que nous avions déjà testé à Pau et Magny-Cours et qui ne nous avait pas donné satisfaction malgré sa très bonne constance. A l’usage, nos craintes s’avèrent fondées puisque nous sommes plus lents qu’en essais libres ! Nous terminons la séance avec une piètre 15e position sur la grille, et 5e Challenger en 1’21’3, déçus.

 

Nous sommes rejoint le midi par Thierry Studnia de chez Kawasaki France, qui en profite pour nous prodiguer quelques conseils de réglages ainsi que tous ses encouragements à PonPon à base de « si tu voulais aller moins vite, il te faudrait chercher la marche arrière ». Sacré Thierry !

Début de l’après-midi, première manche European-Bikes et Lulu montre les dents ! Départ prudent depuis la 4e ligne, il entame dès le premier tiers de course une remontée dont il a le secret. Il se retrouve en fin de course à la bagarre pour la 8e place dans un groupe très compact de quatre pilotes. Très handicapé par la modeste vitesse de pointe de sa 800 MV Agusta, il vend chèrement sa peau et attaque ses adversaires de tous côtés ! Il sort finalement vainqueur de cette bagarre et égalise son meilleur résultat de la saison avec la 8e position finale, juste devant un surprenant Fred Rudelle qui fait lui aussi honneur aux couleurs TTS !

Quelque minutes plus tard, l’équipe se remobilise pour la seconde séance qualif’ des Superbike. Pirelli nous a dégoté une référence plus soft, le 0220 pour tenter d’aller claquer une pendule. Avec un bon pneu, tout va mieux ! Nous signons un très bon 1’20’7 qui nous place enfin à une position digne de notre potentiel, 10e scratch et 2e Challenger. Cela nous permet d’espérer une bonne seconde manche dimanche devant nos supporters !

Après la séance, nous clôturons la journée avec un petit débriefing autour d’une bonne bière. Nous réfléchissons à une stratégie pneus pour sauver les meubles en course. Nous avons deux choix : le 0377 et un 0602 qui nous reste en stock et qui avait démontré de très bonnes performances en début de saison au Mans et à Nogaro mais dont nous ne connaissons pas le comportement ici. Nous décidons de rouler en 0377 le matin, sur une course où il nous faudra être à tout prix à l’arrivée dans le Top-5 Challenger pour s’assurer de la place de Vice-Champion de France de la catégorie. Nous réservons le 0602 pour l’après-midi, un ultime coup de poker pour un ultime espoir de coup d’éclat !

Dimanche matin, Lulu est de retour en piste pour sa seconde séance de qualifications. De retour en verve après sa bonne première manche la veille, il prouve sa vélocité avec la 9e position sur la grille en 1’26’8. De bonne augure pour sa manche de l’après-midi.

Un peu plus tard, alors que toute l’équipe à l’intendance s’active autour de la cuisson de notre fameuse Paëlla géante, la Kawasaki #17 est alignée sur la grille de départ des Superbikes. Départ prudent depuis la 5e ligne, PonPon se montre très timide dans les premiers tours… Nous n’avons pas le droit à l’erreur ! Petit à petit, le rythme augmente et nous commençons à grappiller des places. Passé les deux tiers de course, PonPon est revenu en 13e position et 3e Challenger en bataille pour la seconde place avec Maxime Bonnot et sa BMW Tecmas. Mais la course est neutralisée au drapeau rouge deux boucles plus tard. Alors que nous montons sur la 3e marche du podium de cette première manche, nous sommes officiellement titrés Vice-Champions de France Superbike Challenger ! Mission accomplie !

De quoi savourer l’excellente Paëlla du midi, en compagnie des quelques 85 personnes présentes ce dimanche sous notre hospitality ! Même Myriam et Jean-François de Tournay, nos chers partenaires de chez Tournay Distribution sont de la partie !

En milieu d’après-midi, après une bonne digestion c’est le retour aux affaires. Lucien est remonté comme un coucou Suisse pour la dernière manche de sa saison. Auteur d’un départ canon depuis la 3e ligne, la MV Agusta #47 boucle son premier tour en 8e position, à la bagarre avec son adversaire favori Pierre Roques. Le rythme est très élevé et Lulu signe son meilleur tour en course au 5e passage en 1’25’3. Peu avant la fin de course, Lulu est toujours aux prises avec Pierre Roques pour le gain de la 6e position. Malgré tous ses efforts, Lucien devra s’incliner face à la puissance de la BMW de son adversaire non sans avoir tout tenté ! Malgré tout, le sympathique Agennais signe avec cette superbe 7e place son meilleur résultat de la saison ! Bravo Lulu !

En fin d’après-midi, les 12 000 spectateurs massés sur les abords du tracé Albigeois n’attendent plus que le début de la dernière course du week-end et les Superbikes. Bien placés en début de 4e ligne, nous espérons de tout cœur réaliser une belle course pour la der’ de cette inoubliable saison 2017.

Auteur d’un départ moyen, PonPon boucle le premier tour en 11e position mais passe très rapidement à l’attaque. A mi-course nous sommes installés au 9e rang et 2e Challenger, bien placés en embuscade derrière Todisco et Bonnot alors leader de notre catégorie. Le 0602 semble fonctionner à merveille et PonPon continue à accélérer en fin de course : il signe son meilleur tour au 11e passage en 1’20’6 et revient rapidement au contact de ses adversaires suite à une série de tours en 1’20. Au 13e tour, Maxime Bonnot commet une erreur et nous prenons la tête du classement Challenger ! A deux tours de la fin Yani Todisco cède à son tour face aux assauts répétés de la Kawasaki #17 et nous franchissons la ligne d’arrivée au 7e rang et vainqueurs en Challenger !

Nous ne pouvons rêver mieux pour conclure cette incroyable saison 2017 de Superbike, nous remportons notre deuxième victoire de la saison devant tous nos supporters. C’est la liesse pour l’équipe dans le parc fermé ! Au classement final du Championnat, nous explosons les objectifs que nous nous étions fixés en début de saison : nous terminons 9e scratch et Vice-Champions en Challenger. Une superbe performance pour notre petite équipe de bénévoles face aux grands noms et grands Teams alignés contre nous en FSBK. De quoi fêter ça dignement le dimanche soir !

En European-Bikes, Lucien a lui aussi réalisé une superbe performance avec la 8e place finale pour sa toute première saison de participation au Championnat. Alliant vitesse et régularité, il se paye le luxe de taxer bon nombre de 1000cc avec sa petite mais farouche MV Agusta 800cc. 

Tout l’équipe adresse un immense merci à tous nos partenaires, ainsi qu’à toutes les personnes qui ont fait le déplacement jusqu’à Albi pour nous encourager. Vous avez tous été géniaux ! Maintenant, rendez-vous en 2018 pour la suite de nos incroyables aventures.

Merci à tous et forza TTS !!

 

 

 

 

One thought on “FSBK Albi : Vice-Champions de France !

  1. Salut Gaby pour moi ,le papy Sergio commissaire de NOG ça sera Ponpon j’étais à Albi et j’ai lu que ça a été la galère au niveau pneus mais finalement ça c’est bien terminé puisque les résultats finals parlent ça à été une bonne saison et quand on a du talent pas de commentaires à faire
    C’est toujours un plaisir de recevoir TTS au circuit toute l’équipe est sympa à très bientôt de vous revoir pour une nouvelle saison
    Bises aux fille amicalement et sportivement
    Papy Serge de Nogaro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *