FSBK Le Mans : Baroud d’honneur pour notre verte vétérane !

Dans les prévisions stratégiques de nos généraux, cette ouverture du Championnat de France Superbike au Mans devait marquer la première apparition en course de notre toute nouvelle recrue : la ZX10R numéro 17, modèle 2016 ! Mais sur la réalité du champ de bataille, il n’en fût rien : nos vénérables « rampants » n’ayant pas eu les ressources nécessaires pour rendre cette magnifique 2016 suffisamment prête pour son baptême du feu !

Dans nos camions à destination de cette rude bataille de la Sarthe, nous avons donc emporté avec nous notre vétérane, la plus grande « AS » de notre belle armée : la « Tueuse de la colline de Jolimont », respectée et médaillée. La ZX10R modèle 2014 flanquée du matricule 17 !

Arrivés dans nos Quartiers Généraux de terrain jeudi dans l’après-midi, nos valeureux soldats n’ont pas traîné à installer le campement. Les motos déchargées ont été préparées et amoureusement bichonnées par notre Lieutenant mécanicien Laborie. Le général Trincal, chef de notre division établit les stratégies pour le week-end et la marche à suivre pour l’affectation des troupes à leurs tâches respectives.

Le QG Sarthois du TTS !

Le QG Sarthois du TTS !

Vendredi matin, on se croirait revenus à l’opération Barbarossa ! Il fait un froid de canard et la pluie s’abat sur le champ de bataille ! Des conditions idéale pour notre fer de lance, le pilote officier PonPon. Très en verve et à l’attaque, il prends le 9e chrono (4e Stock) de cette première séance humide du matin, en 1’56 »9

L’après-midi, la pluie à cessé et la piste à séché… Les conditions idéales pour effectuer quelques tests sur notre ZX10R 2016, de manière à en accélérer le plus possible son développement. Etant donné que la moto n’est pas encore équipée de toutes ses pièces racing définitives, nous décidons de nous concentrer à dégrossir les réglages de la fourche. Nous effectuons donc de nombreux arrêts pour tester le plus de solutions possibles : résultat un très encourageant chrono en 1’41 »3 et de bonnes suées pour le colonel Pépigros, suspentionniste en chef. Nous sommes de fait crédités du 13e temps absolu, les sensations commencent à être bonnes pour le pilote, de très bonne augure pour la suite !

Baptême du feu pour la ZX10R 2016 !

Baptême du feu pour la ZX10R 2016 !

Samedi, la bataille des qualifications commence ! Pour la séance du matin, les températures sont encore fraîches et nous choisissons donc avec l’adjudant pneumaticien Pépito de passer un pneu dur, qualité SC2. Un choix qui sera payant car ce pneu nous permettra de bien travailler en vue de la course, mais qui ne nous permettra pas de valider un bon chrono. Avec un quand même très beau 1’40 »5 nous prenons la 16e position (9e Stock)… Très loin de nos objectifs mais encourageant pour la course.

L’après-midi, fini de rire ! Pépito fait monter un pneu qualif’ de guerre pour aller chercher un chrono de tueur, objectif Top-10 ! Nous partons donc en mission de reconnaissance avec les pneus du matin pour que le pilote prenne son rythme et retrouve de bonnes sensations. A mi-séance, nous sommes prêts et la 17 sort de son QG avec son pneu qualif’ derrière. Le pneu très soft est prévu pour tenir 3 tours lancés, passé ce délai il n’est plus bon qu’à être réformé. Et malheureusement, rien ne se passera comme prévu… Gêné au premier et au second tour, erreur de pilotage dans le 3e tour, 1’40 »2 au 4e tour avec le pneu mort… C’est encore une qualification ratée pour PonPon ! A la fin de la séance, force est de constater que les forces adverses sont très puissantes en cette saison 2016 : nous ne sommes crédités que du 18e chrono (10e Stock) ! L’équipe et le pilote sont très déçus, mais nous avons toutes les qualités pour être performants en course. Alors apéro et repos, demain c’est la bataille finale !

Dimanche, jour de course et nous sommes prêts à monter à l’assaut ! Nous choisissons le SC1 comme allié sur notre jante arrière. PonPon prend un bon départ depuis sa 16e position sur la grille et se retrouve rapidement en 13e position… Cependant, le pilote semble aux prises avec sa machine : nous sommes très loin de notre rythme régulier de la veille ! Après une belle passe d’armes avec Pouhair en fin de course, la Zx10R TTS numéro 17 prends finalement la 13e place finale au scratch et la 8e position du Stock. Rentrés au box, on débriefe la course : la moto ne prends plus les tours et manque de puissance suite à un problème sur la rampe d’injection et la pneu arrière est beaucoup trop gonflé, faute à une problème de couverture chauffante qui ne nous a pas permis de mettre la bonne pressions dans le pneu ! Encore une fois très déçus, nous sommes passés à côté de la possibilité de réaliser une très belle performance… Revanche en course 2 !

En course

En course

Pour la course 2, nous avons solutionné nos problèmes du matin. La 17 est toute belle et prête à en découdre ! Sur la grille, il faut faire le choix de pneus sachant que la piste est séchante mais que quelques traces d’humidité persistent. En grands stratèges, nous optons pour un intermédiaire à l’avant et un slick à l’arrière, la grande majorité de nos adversaires ayant gardé les slicks avant et arrière. Au baisser du drapeau, la 17 fait feu et sort de grille comme un obus de 30mm d’un canon Vickers ! Au premier passage, PonPon a pris la 12e position et lance l’assaut, son rythme de course est déjà très élevé en 1’40 régulier. Au tour 2, la 17 passe au 10e rang après avoir passé Plancassagne et Dos Santos. Quelques tour plus tard, Maurin se rend face aux attaques de la 17. A mi-course, nous sommes au 8e rang et nous gagnons du terrain sur l’escadrille des Suzuki officielles. Notre pilote réussit à les faire abdiquer à deux tours du but et franchit donc l’arrivée en 6e position scratch après s’être défait de Maitre et Guittet. Podium conquis, nous avons pris la 2e place du classement Stock ! Je vous laisse alors imaginer la réaction de chaque membre de l’équipe, une énorme déflagration de joie qui laisse place à un panache de fumée de bonheur pur ! Cela valait le coup de travailler si dur cet hiver !

Et pour la belle histoire, notre 17 de 2014 fait podium pour la dernière sortie de son histoire en Superbike ! Un vrai baroud d’honneur !

Podium Stock, objectif atteint !

Podium Stock, objectif atteint !

Quelques nouvelles de nos alliés roulant également sous la bannière TTS :

En Supersport, notre « bleu » Maximilien Bau sur sa Yamaha numéro 108 a montré un potentiel incroyable : il a été très rapide en qualifications mais n’a réussi à concrétiser en course avec le 13e et 11e positions. N’ayant réussi à trouver le bon feeling sur des conditions délicates et piégeuses, Max attends avec impatience la manche de Nogaro pour confirmer ses belles performances. En tous les cas c’est un réel plaisir de travailler avec lui et il y très fort à parier qu’il portera notre drapeau sur les podiums dans pas très longtemps !

Maximilien Bau en course

Maximilien Bau en course

En coupe 500CBR, Lucien Monneret s’est battu comme un diable pour sa première participation dans la catégorie. Il a énormément progressé tout le week-end et conclut la seconde manche en 15e position après s’être élancé depuis une lointaine 31e place sur la grille ! Cette remontée de folie a été un vrai régal à suivre depuis la pit-lane. Lulu a donc lui aussi montré des capacités de pilote très intéressantes et nous sommes impatients de continuer la progression à ses côtés pour la suite du championnat.

Lucien Monneret en course

Lucien Monneret en course

Au long de ce week-end, notre cinéaste de guerre « Pépicrash », assisté de la seconde classe Camille « Pépigourde », a réalisé un très émouvant documentaire sur la combativité de nos troupes lors de cette Bataille de la Sarthe. Celui-ci est disponible directement ci-dessous :

Reste donc à remercier vivement toute notre équipe pour son inébranlable combativité ! Merci à tous nos partenaires et sponsors pour leur irremplaçable participation à notre effort de guerre, nous ne pourrions jamais défendre si bien nos chances sans vous !

Prochain rendez-vous les 23 et 24 avril, où nous partirons à la conquête du Gers avec la manche « maison » de Nogaro !

Stay tuned !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.