Un carénage, une boîte de vitesse, un pot d’échappement, une bulle, un cale pied, du gravier… mais aussi un top 9 et 4ème de la catégorie stock !

7ème au général et 3ème stock lors de l’épreuve qui s’est déroulée à Carole, 2 podiums gravis cette saison, Gabriel en digne représentant du Team Thomas Superpole aborde cette finale avec sérénité puisqu’elle se déroule à domicile…

 

Trois petits tours et puis s’en va…la séance d’essais libres du matin est écourtée suite à sa chute. Un problème de boîte de vitesse le catapulte hors de la piste.

 

« Si vous pensez que mon équipe s’ennuie, c’est loin d’être le cas…ils ont du changer la boîte de vitesses, et réparer la moto qui avait pas mal souffert lors de cette séance express qui n’a duré qu’un tour et demi. »

 

La séance d’essais de l’après-midi n’est finalement pas aussi catastrophique que prévue puisqu’il roule en 1.32.6. Malgré le manque d’entraînement du matin, le travail sur les réglages et malgré des gommes usées a pu se faire dans des conditions correctes.

 

« Je pensais que ma séance qualif se déroulerait convenablement, mais ne réussit pas à me libérer en roulant. Je force pour entrer dans un chrono correct jusqu’à la chute… Je suis en colère contre moi-même car j’ai encore une fois ramené une moto cassée à l’équipe, j’ai chuté pour ne même pas réussir un chrono satisfaisant, et je rentre à mon stand vraiment dépité.

Une fois de plus toute l’équipe du TTS devra faire un miracle pour remettre la moto en état de marche… »

 

Il aborde donc la course avec appréhension. Il lui est interdit de chuter une 3ème fois…

 

« En pré-grille mon seul objectif est d’arriver à tenir ma concentration et surtout ne pas commettre d’erreur une fois de plus qui serait pour le coup une fois de trop.  Jack m’avait bien briefé concernant ma stratégie de course, j’espérais pouvoir l’appliquer. J’ai pris un très bon départ depuis la 20ème place (a long long way down !!), je parviens à m’infiltrer dans le top 15 (et là…je les croque tous ! ahahah). Je me lance dans une remontée (fantastique !) à 7 tours de la fin, ayant un bon rythme, je profite des pneus usés de mes petits camarades pour augmenter ma cadence, réduire les écarts pour pouvoir me placer dans le top 10. Je termine 9ème au classement général, 4ème stock. Encore une fois avec nos petits moyens on arrive à bien se positionner, et à montrer que malgré un équipage amateur, et entièrement bénévole, une moto rincée, un pilote (parfois trop) motivé, on peut y arriver ! Je suis très content pour toute l’équipe. J’espère pouvoir à continuer sereinement demain en poursuivant sur cette lancée. Ce serait super ! J’en profite pour remercier ma Kawasaki, qui est une bonne nature…elle est robuste…et se relève toujours de mes cascades, en partie grâce au boulot de Jacques (Vija Aircraft) et Seb (qui m’a fabriqué de super patins anti chute).»

 

Le warm-up se déroule positivement, le chrono est bon malgré des vieux pneus. Gabriel effectue un meilleur tour en 1.32.6, il est prêt à en découdre avec ses camarades !

 

 

Mesdames et Messieurs : LA COURSE !

 

Gabriel prend un bon départ, incisif, mais se laisser enfermer lors du 1er tour et a des difficultés à prendre son rythme. Une fois lancé il réussit à remonter sur Lionel Bergeron, Romain Monticelli , Jimmy Maccio, Adrien Protat et Cyprien Schmidt. Il fait en sorte de ne pas se laisser top distancer par les pilotes qui le précèdent. Appliqué et au pilotage incisif il poursuit sa remontée et accroche un chrono régulier en 1.31.5 avec un meilleur tour en 1.31.4 pour terminer à la 14ème place du classement général et 7ème de la catégorie Stock. Un résultat tout à fait convenable pour ce jeune pilote de 21 ans.

 

« C’est une bonne fin de saison, tout s’est bien passé, je termine sur mes roues pour les deux courses et 8èmeau classement final de ma catégorie. Une première saison en Superbike très positive. J’ai appris à me tempérer, à chuter…me relever, toute l’équipe a énormément progressé et moi également. Pour un équipage amateur, le TTS s’en sort plutôt pas mal, et le team commence a prendre de l’ampleur ce qui est très encourageant pour la saison prochaine. J’ai connu pas mal de mésaventures, mon équipe a du effectuer pas mal de réparations et passer quelques nuits blanches, mais d’une manière globale cette première est plutôt une réussite tant pour mes chronos, que mon apprentissage des circuits que dans l’évolution de ma technique de pilotage. Apprendre à piloter en étant au contact des meilleurs pilotes de vitesse français sur ce championnat, c’est un privilège, mais surtout la meilleure école !

 

Et puis cela m’a permis de m’entraîner en vue de ma participation aux 24 heures du Mans. Je pars ce soir pour rejoindre la Sarthe et mon équipage, le Team RPM 3A Courtage. Je roulerais bien entendu sur une Kawasaki et vais donner une fois de plus le meilleur de moi-même !

 

Je vous invite à venir nombreux nous encourager, et surtout à passer 24h de plaisir et de bonheur à nos côtés !

 

Bien évidemment, je ne peux achever ce communiqué de fin de saison sans mentionner que la moto est un sport qui a besoin de toute votre attention et soutien. Sans celui de mes partenaires, je n’aurais pu me permettre d’évoluer à ce niveau de la compétition moto, et vous n’auriez pu suivre les aventures de Ponpon #17 !

 

Je remercie de tout cœur ceux qui ont rendu possible l’accomplissement de cette saison : Cadiac, STM, Chaptrans, Daytona2000, Forma, AS Pro Service, 2PE, Yacco, X-Lite, Vija Engines, Vidal Sport, Tire Watch, Stas, Someda Concessionnaire, Circuit Paul Armagnac Nogaro, HBR, Bi-Méca atelier moto, Pro-Map, Poly Moulages et Delcamp Energie. Merci également à Ride-R Media d’avoir assuré mon service communication sur les courses.

 

Bye bye !  A l’année prochaine !

 

Gaby #17 »

Sur infos de Ann, société Ride RMedia.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.