TTS victorieux pour la deuxième fois de la saison :

Après un très beau résultat au Vigeant, le Team Thomas Superpole avait à coeur de refaire briller ses couleurs sur les terres Gardoises de Ledenon.

En effet, après avoir abandonné les pneus Michelin pour des Dunlop plus efficaces, l’objectif sera de faire au moins aussi bien que sur le circuit du Val de Vienne (où TTS avait fini 3e du scratch).

Vendredi, premiers essais : Gabriel prend le guidon en premier et roule en 1’29 dès sa première séance malgré une machine qui bouge énormément à l’accélération. Malheureusement un dramatique accident (qui coûtera la vie à un pilote) survient et met fin aux séances d’essai pour la matinée.

The show must go on, et les essais reprennent l’après midi avec Jack et Nicolas qui roulent tous deux en gros 1’33. Tous les pilotes sont très gênés par l’instabilité de la moto à l’accélération qui empêchent d’utiliser correctement la démoniaque puissance du ZX10R. Gabriel améliore néanmoins en gros 1’28.

Gabriel Pons, lors des essais libres.

Samedi, journée de qualifications : nous avons eu le plaisir de recevoir vendredi Eric Delcamp (fabricant de suspensions du même nom) qui souhaite nous aider à régler nos problèmes de chassis. Il nous confie donc un splendide amortisseur (Delcamp si vous avez suivi..) pour la première séance qualificative. Eric Delcamp faiseur de miracles ? A priori oui puisque après deux ou trois réglages en statique avant la séance, la moto se comporte parfaitement à l’accélération!

Gabriel souhaite alors profiter de cette amélioration pour faire « claquer » un chrono, malheureusement tout ce qu’il ferra « claquer » c’est la moto au fond du bac à gravier du virage du camion (cliquez ici pour les images). Bon il a quand même réussi à se qualifier en 4e position en 1’28 »7 juste avant de chuter.

Heureusement Gabriel est ok, une chance vu l’état de la machine, bien amochée… Les mécaniciens feront alors un boulot d’enfer pour permettre à Jack de prendre part à sa qualif. Et moins de deux heures plus tard, la belle verte est de nouveau sur ses roues, prête à en découdre.

Jack roule propre en 1’33 et attends l’après midi pour améliorer sa performance.

Les mécaniciens du Team, à 100% pour réparer après la chute du « jeune con »

L’après midi, Gabriel doit repartir le premier. Et peu avant la séance le magicien Delcamp sort de son chapeau une magnifique fourche de ZX10R préparée par ses soins et nous propose d’essayer.

Vu la taule que Gabriel s’est mise quelques heure auparavant, il n’est pas très en confiance et reste un peu sur la réserve et malgré cela il améliore de plus d’une demi seconde, en 1’28 »0. Jack améliore également en 1’32 et la moto est qualifiée au 9e rang. La fourche Delcamp est vivement approuvée par les deux pilotes car elle offre un meilleur feeling de l’avant et la moto tourne beaucoup mieux.

Jack Trincal lors de sa séance qualificative

Jack Trincal lors de sa séance qualificative

Dimanche c’est jour de course. D’après Gaby, Antho soude encore grave sa soude sur la bouffe, puis ce dernier donne ses explications à Gabriel pour le départ « bon alors là c’est simple, tu soudes ta soude mon gars », avant d’ajouter que « t’es con ou quoi? Massoud c’est un prénom! ».

Ainsi, Gabriel va grave souder sa soude au départ car il réalise le holeshot depuis la 9e position sur la grille. S’ensuit un superbe relais en 1’28 régul, au cours duquel on pourra admirer une superbe bagarre pour le leadership entre TTS, la 99, Défi23 et la 40. Gabriel ramène la moto au box en tête à la fin de son premier relais, et il double celui-ci. La 171 s’installe alors en tête et Gabriel continue son festival en 1’28 régul et creuse l’écart sur ses poursuivants.

Gabriel en bagarre avec la 99, la 23 et la 40

Gabriel en bagarre avec la 99, la 23 et la 40

Après ces 2h10 non stop de relais, Gabriel laisse enfin le guidon à Jack qui commençait à s’impatienter, ce dernier part motivé comme jamais et roule régul en 1’32 avec un meilleur chrono en 1’31’1. Il maintient la position de la moto et ramène celle ci au box en 2e place.

Gabriel repart pour finir la course, l’équipe a calculé la conso au micropoil ce qui lui permet de ne repartir qu’avec 13 litres d’essence. Gabriel à 59 secondes de retard sur la 99 alors en tête mais celle-ci doit logiquement s’arrêter une fois encore pour ravitailler. Gabriel cravache et remonte, s’adjugeant le meilleur tour en course en 1’27 »7, mais la 99 semble décidée à ne pas s’arrêter à son box. La 171 remonte très fort en fin de course pour échouer à 6 secondes du leader après 4 heures de course !!

Mais il est finalement apparu que la 99 utilisait un réservoir non conforme (car trop gros) et sera finalement déclassée, TTS gagne le scratch !!

TTS au sommet du podium avec Jacques Trincal et Gabriel Pons!

TTS au sommet du podium avec Jacques Trincal et Gabriel Pons!

Podium, champagne, interviews, Jack et Gaby ont réalisé l’exploit de damer le pion a des équipes mieux équipées, plus expérimentées et (surtout) plus fortunées ! C’est donc la liesse dans toute l’équipe.

Jack Trincal : "well it was a good race, we had a really great battle especially with the 99..."

Jack Trincal : « well it was a good race, we had a really great battle especially with the 99… »

Le TTS se repositionne ainsi pour le championnat car nous sommes maintenant en tête du scratch avec 15 points d’avance à une course du dénouement du championnat.

Nous vous donnons donc rendez vous à Carole pour la finale du Championnat les 12 et 13 octobre prochains !

Ride the best, fuck the rest and stay tuned !!